Interviews bilan d’Alyah 

Alyah à 28 ans d’un médecin, suite à un voyage Taglit. Cinq ans après : le témoignage de Jérémy

Jérémy, jeune médecin parisien  a découvert Israël pour la première fois grâce à un voyage Taglit. Depuis, il rêve d’Alyah. Son témoignage, riche et passionnant, permettra aux jeunes étudiants célibataires et aux étudiants en médecine en particulier qui hésitent à faire leur Alyah en achevant leurs études supérieures en Israël, de comprendre l’intérêt de ce choix pour leur avenir. Il permet aussi de réaliser qu’une fois la période d’intégration dépassée, la plupart des olim de France acquièrent en Israël un meilleur épanouissement personnel et familial que celui dont ils auraient bénéficié s’ils étaient restés en France.

L’Alyah au milieu de l’internat de médecine

Ezra(1):Merci cher Jérémy d’avoir accepté de répondre à nos questions et de partager avec nous ton chemin en Israël afin que d’autres jeunes de France suivent ton exemple et nous rejoignent pour y faire / achever leurs études supérieures et bien s’y intégrer. Pourrais –tu tout d’abord te présenter ?

Jérémy: J’ai fait mon alyah il y a 5 ans à l’âge de 28 ans, seul. J’étais à cette époque au milieu de mon internat de médecine en anesthésie- réanimation à Paris. J’ai pu rencontrer en Israël ma merveilleuse femme Déborah (2) que j’ai épousé il y a 3 ans à Jérusalem ou est née il y a un an et demi ma jolie petite Naomie.

181944252254047ca1e41615.81562004.jpg

Ezra: Qu’est-ce qui t’a décidé de faire ton Alyah?

Jérémy: J’ai décidé de faire mon Alyah à ce moment précis de ma vie car je sentais que si j’attendais plus je ne le ferais jamais pour plusieurs raisons : rencontre avec une future femme qui n’aurais pas forcément voulu faire son Alyah, installation professionnelle et confort financier qui en découle qui découragent certaines personnes à faire l’Alyah.

L’âge idéal pour l’Alyah

Ezra: Sur la base de ton expérience, quel est l’âge idéal pour faire son Alyah ? 28 ans?

Jérémy: En fait, je pense que l’âge idéal pour l’Alyah est a 18 ans (3) après le bac en poche, et ainsi faire ses études et construire sa vie d’adulte en Israël.

Pour la 1ere fois en Israël grâce à Taglit

Ezra: Alors pourquoi ces dix ans de retard?

Jérémy:Dans mon cas, c’est seulement à 21 ans que je me suis rendu pour la première fois en Israël. Je l’ai fait dans le cadre du Programme TAGLIT (4) et je suis tombé littéralement amoureux de ce pays et de Jérusalem en particulier. Jusqu’ à mon alyah je suis parti régulièrement en Israël et j’aurais fait mon Alyah plus tôt s’il y avait eu des équivalences entre Israël et la France au milieu des études de médecine(5).

La reconnaissance des diplômes de médecine en Israël

Ezra: Explique-toi!

Jérémy: J’avais passé ma thèse juste avant l’Alyah, alors qu’en France en général les internes en médecine passent tous leur thèse en fin d’internat(6), pour obtenir la validation en Israël de mon statut de médecin(7).

Ezra: Mais ça n’a pas suffi pour obtenir le droit d’exercer la médecine en Israël?

Jérémy: Non! , je me suis heurté à un obstacle majeur de la part du ministère de la sante israélien qui n’a pas voulu me fournir de permis d’exercer sous prétexte que je n’avais pas de permis d’exercer français.

La lutte pour une place d’interne à l’hôpital Hadassah EIN KEREM

Ezra: Explique-nous plus en détail!

Jérémy: j’ai lancé ma procédure de reconnaissance de mes diplômes de médecine et de ma spécialité en cours, sachant qu’une place d’interne m’attendait à l’hôpital Hadassah EIN KEREM(8) de Jérusalem (9) (j’avais déjà rencontré mon chef de service avant de faire l’alya). Or en France, le permis d’exercer qui se traduit par l’inscription à l’ordre des médecins, ne se fait qu’après la fin de la spécialité (cas spécifique à la France, dans tous les autres pays du monde ce permis est délivré à la fin des études avant la spécialisation). Le pire c’est que dans le même temps, le conseil scientifique de l’Israel Medical Association reconnaissait mes premières années d’internat et me donnait l’autorisation de compléter mon internat en Israël(9).

Ezra: Il t’a donc fallu te battre pour obtenir le droit d’exercer la médecine en Israël en l’absence de ton inscription à l’Ordre des médecins !

Jérémy: Oui ! Cette bataille avec le ministère de la sante a duré deux ans, avec discussion en commission à la Knesset(11) de mon cas, mais grâce à ton aide(12) , j’ai pu obtenir l’autorisation de passer un examen , dont normalement les diplômés de France , d’Amérique, d’Angleterre et d’autres pays du Commonwealth, sont exempts) examen que j’ai validé du premier coup malgré la difficulté (taux d’échec a 80% avec il est vrai beaucoup de participants russes ou arabisant aux cursus douteux…).

Ezra: Comment as-tu pu vivre durant ces deux ans de lutte?

Jérémy: Durant l’année et demi qui a suivi mon oulpan j’ai pu tout de même gagner ma vie en obtenant une bourse de recherche clinique dans mon service d’accueil au Centre Medical HADASSA.

L’Alyah à l’Oulpan Etsion de Jérusalem

Ezra: raconte-nous de ton intégration sociale

Jérémy:J’ai donc fait l’alyah en juillet 2009, dans le cadre de l’oulpan ETSION de Jérusalem. C’est un programme d’oulpan intensif de 5 mois en internat (nourri et logé), pour jeunes diplômés (minimum License), avec près de 5 heures de cours d’hébreu par jour. Ce programme était l’idéal pour moi car me permettais d’acquérir un bon hébreu (même si j’avais avant l’alya un bon niveau de base, sachant lire et écrire parfaitement, vocabulaire et grammaire basique) dans un cadre protégé au début, sans avoir à se soucier du logement et de la nourriture (pour la modique somme de 1000 shekel par mois soit 200 euros).

J’y ai rencontré de jeunes juifs du monde entier, profité pour faire de belles balades dans les moments de libre et vécu de bons moments dans une ambiance un peu colonie de vacance.

Reconversion en médecin généraliste en Israël

Ezra: Professionnellement ou en es-tu?

Jérémy: A l’heure actuelle je me suis réorienté en médecine générale car ma spécialité était devenue trop éprouvante physiquement suite à mon accident, et j’exerce comme médecin dans les écoles d’éducation spécialisée.

Ezra: Parle-nous de cet accident qui a joué un rôle important durant ta période d’intégration en Israël.

JérémyDurant la période de lutte pour obtenir le droit d’exercer la médecine en Israël ne m’ont pas empêché de continuer à découvrir Israël et à me balader dans le pays quand je le pouvais.

C’est lors d’une de ces ballades dans les montagnes de la Mer Morte que j’ai fait une chute de trois mètres de haut (j’ai glissé sur un chemin terreux au bord d’un ravin) qui s’est traduite par une double fracture ouverte à la jambe. Malheureusement des complications infectieuses ont fait que j’ai dû subir une douzaine d’intervention et que je n’ai pas récupéré pleinement mes capacités à la jambe (je peux marcher mais je ne peux pas courir…).

Ezra: Dresse nous un bilan en conclusion.

JérémyMalgré toutes les difficultés, je ne regrette en aucun cas mon choix de quitter ma famille et mes amis en France, car Israël est un pays magnifique, ou se mêle la modernité la plus pointue et l’Histoire millénaire de notre peuple, dans lequel chaque juif du monde a sa place.

Ezra: Mille Mercis cher Jérémy pour avoir répondu à nos questions.

Propos recueillis en Août 2014


 

NOTICE EXPLICATIVE

Remarque générale:il s’agit du cinquième témoignage d’olé/ola de France publié dans ce site en Interviews-Bilans d’ « Alyah »:

Ezra(1):Ingénieur (Mines de Paris), expert en Traitement des Eaux, Alyah familiale (avec épouse et 3 enfants) en 1979 http://www.alyah.fr/author/ezra-charles-banoun/

J’ai pu rencontrer en Israël ma merveilleuse femme Déborah (2) : la plupart des célibataires de France qui font leur Alyah rencontrent leur futur conjoint, se marient, ont des enfants et créent un foyer juif en Israël ce qui bien entendu est beaucoup plus difficile en France.

En fait, je pense que l’âge idéal pour l’Alyah est à 18 ans (3) : après avoir accompagné personnellement des centaines d’olim de tous âges depuis 2005, je suis arrivé aux mêmes conclusions – cf. : Alyah à 18 ans, 30 ans après : Le témoignage de Mylène

Programme TAGLIT(4) :Un voyage Taglit, c’est 10 jours de pure folie ! Israël du Nord au Sud, des visites, des sorties, des soirées, des conférences, des balades, du culturel, du sport, du houmous, de nouveaux amis, des rires, des larmes, des moments inoubliables, des paysages incroyables, des émotions renversantes, peu de sommeil, beaucoup de bonheur, et des surprises tous les jours…Taglit est ouvert à tous les jeunes juifs du monde entier ayant entre 18 et 26 ans et n’étant jamais partis en Israël avec une association. http://taglit.fr/programme/

S’il y avait eu des équivalences entre Israël et la France au milieu des études de médecine(5). A cette époque Israël ne souhaitait pas intégrer dans les facultés de médecine existantes des non-résidents ces facultés étant alors insuffisantes pour recevoir tous les candidats du pays.

Alors qu’en France en général les internes en médecine passent tous leur thèse en fin d’internat(6) : dans la plupart des pays du monde la thèse se fait après les études académiques de médecine et une année et demie ou deux de stage en hôpital. Alors qu’en France la thèse est faite le plus souvent en fin d’études de spécialité.

Pour obtenir la validation de mon statut de médecin (7):dans la plupart des pays du monde l’acquisition du statut de médecin est obtenue avant la fin des études de spécialité après les études académiques de médecine, une année et demie ou deux de stage en hôpital et la thèse. En France il faut finir la spécialité pour faire sa thèse et être inscrit à l’Ordre des Médecins.

EIN KEREM (8)Anciennement village dans le voisinage de Jérusalem cite par les livres de la Bible. Aujourd’hui centres d’artistes et de tourisme international de la ville de Jérusalem.

124457865554047d7f502c96.10904377.jpg

Hôpital Hadassah EIN KEREM de Jérusalem (9):

Le Centre Médical Universitaire de Jerusalem Hadassah EIN KEREM est un des deux grands centres médicaux Hadassah de Jerusalem avec 1,000 lits, 31 théâtres en fonctionnement, neuf unités de soins intensifs spécialisées et cinq écoles de professions de la Santé. La synagogue du Centre comporte 12 vitraux de Marc CHAGALL de renommée internationale chacun symbolisant les bénédictions de Jacob pour chacune des tribus d’Israël. Ci-dessous

161248588154047de2e33db8.79743637.gif

214460054654047ded0c8239.94323230.gif

65116585254047e0773d3d2.65342245.gif

6057797054047e0e2ed0a2.65783255.gif

Le pire c’est que dans le même temps, le conseil scientifique de l » Israel Medical Association » reconnaissait mes premières années d’internat et me donnait l’autorisation de compléter mon internat en Israël(10). Le conseil scientifique de l » Israel Medical Association » est un organisme du Syndicat des Médecins en Israel en charge de valider les spécialités étudiées à l’étranger, cette validation ne prenant effet qu’avec l’obtention du droit d’exercer la médecine en Israël.

Cette bataille avec le ministère de la santé a duré deux ans, avec discussion en commission à la Knesset(11) : en Israël la tradition profondément démocratique permet à tout citoyen qui se pense lésé par des Services de l’Etat de porter l’Affaire devant des commissions de la Knesset, s’il reçoit l’appui d’associations à but non lucratif et dans tous les cas à la Haute Cour de Justice (BAGATZ).

11181584254047e387ca865.15477406.jpg

Mais grâce à ton aide(12) :A cette époque j’étais le Secrétaire Général de l’AAEGE ISRAËL Association des Anciens Elèves de Grandes Ecoles& Universités en Israël. Nous avons organisé une coalition d’Associations de Olim de tous les pays du monde pour porter l’Affaire à la Commission de la ALYAH de la KNESSET et à la Direction Générale du Ministère de la Sante.

L’accord obtenu pour Jeremy a ouvert la voie à tous les olim de France en cours de spécialité et a été suivi par l’ouverture d’une école de médecine à ZFAT (SAFED) pouvant accueillir des étudiants en médecine à partir de la quatrième année.


publicité-alyah

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Inscrivez vous à la Newsletter
Inscrivez vous à la Newsletter Alyah.fr et tenez vous au courant de l'actu de l'alyah
Votre inscription à bien été enregistrée.
Respect de la vie privée
Don't miss out. Subscribe today.
×
×
Partagez
Tweetez
+1
Partagez
0 Partages