Préparer son Alya

« Comment les 10 mois de Massa Béréshit ont transformé ma vie »

écrit par al
banniere-tnt-web-boosting

Nathaniel avait besoin d’un nouveau départ. Ce passionné de journalisme aspirait à découvrir une nouvelle culture, de nouveaux défis. Plus que tout, il souhaitait tester Israël, voire se tester en Israël avant une éventuelle Alyah. Le programme Massa Béréshit lui a offert ce souffle nouveau. Avec en prime, la possibilité de s’initier à sa passion avec une formation de journalisme et de communication. Il nous raconte comment ces 10 mois au Sud d’Israël ont comblé ses attentes.

Au commencement, comment a germé l’idée de venir en Israël ?

L’idée de passer une année Israël m’est venue parce que je ne me sentais pas à l’aise en France. J’avais du mal à y trouver ma place. J’ai mis peu de temps à me décider mais je me suis lancé. Il faut dire que j’ai été mis en confiance par le directeur de Béréshit (Nathan Benelbaz).

Et aujourdhui, après une année de programme, je peux vous dire que j’adore Israël !

Pourquoi choisir le programme Béréshit a priori ?

Parce que dès la première fois que l’on consulte un catalogue Massa, on voit directement le potentiel qu’offre Béréshit pour un jeune francophone n’ayant aucune base pour vivre en Eretz Israel. Oulpan, Formations professionnelles, encadrement, préparation à l’armée, découverte de la mentalité israélienne, Tiyoulims… En tant que juif parlant un minimum hébreu, dès que j’ai lu le nom du programme – Béréshit – et tout ce qui était proposé, cela a clairement attiré mon attention. Et donné envie.

Au commencement du programme, comment se sont déroulés tes 1ers pas en Israël ?

L’hébreu était la barrière principale à franchir.

Très compliqué au départ, je le cache pas mais l’oulpan nous a fait énormément progresser en peu de temps. Dans la rue,  je pouvais déjà commencer à demander une adresse pour me rendre d’un endroit à un autre. Et au fur et à mesure que le temps passe on arrive à commencer à parler sans forcément employer l’anglais.

Après ce n’est pas de la magie il faut apprendre soi-même à progresser et cela vient en s’efforçant. Mais Bereshit m’a fait aller de l’avant. Et aujourd’hui, après 10 mois de programme, entouré d’israéliens, je peux dire que j’ai le niveau d’hébreu nécessaire pour rentrer à l’armée.

Pour commencer sa vie en Israël, que t’a apporté le programme Béréshit ?

J’ai acquis beaucoup de choses en Israël notamment une nouvelle perception de l’actualité, la compréhension de la vision israélienne. Changer de cadre, de culture, m’a fait voir les choses d’une autre façon. Sur Israël, mais aussi sur la vie en général .

Pour ma part, étant passionné de journalisme et voulant en faire mon métier, ce programme me permettait aussi de me prendre en main en venant apprendre avec un vrai professeur de journalisme. Il ne se considère pas ainsi mais Mr David Sebban m’a donné beaucoup de motivation et l’envie de réussir dans ce domaine en Israël. Je souhaiterais bien voir cela aboutir après la fin de mon service militaire.

En savoir plus sur le programme Massa révolutionnaire Béréshit

Que t’ont apporté les formations professionnelles de Béréshit ?

Le journalisme étant ma passion, j’y ai pris un malin plaisir à me perfectionner dans ce domaine.

A côté du journalisme, j’ai aussi suivi une formation de photo / vidéo. La photo, à la base ce n’est pas mon truc, il faut dire ce qui est. Mais j’étais à Bereshit pour apprendre de nouvelles choses donc, je me suis motivé et c’était très instructif. D’autant que dans la société dans laquelle on vit aujourd’hui, maitriser l’image est essentiel.

En plus, vers la fin de l’année, le cours de Photo est centré sur Instagram donc pour tous ceux qui veulent apprendre à  gagner en popularité sur ce réseau social, ça vaut le coup!

Comment ces formations t’ont permis de te connecter à la vie active israélienne ?

Je n’ai pas encore eu d’opportunités professionnelles pour le moment car je viens d’intégrer l’armée. Mais pendant le programme, j’ai contribué  la rédaction de nombreux articles de blogs et medias sur Internet. Cela m’a permis de me faire une idée assez précise du monde du journalisme en Israël. Cela m’a donné envie  d’approfondir cette voie et de me lancer dans une formation. Cela sera possible quand j’aurai fièrement fini mon service militaire. Que je serai devenu un “vrai” israélien.

A ce propos, l’encadrement Made in Béréshit, c’est comment ?

C’est un encadrement à la fois très familial et très motivant. Et aussi très joyeux. On s’y sent bien et je crois que c’est bien l’intérêt du programme, de se sentir chez soi. Personnellement je me sentais chez moi… en Israël

En savoir plus sur le programme Massa Béréshit : Téléchargez la brochure

Au commencement de ta nouvelle vie en Israël, quels sont tes projets pour l’année qui arrive ? 

L’année et demie qui arrive sera l’occasion de me donner au maximum pour mon pays et ainsi servir à Tsahal. J’aimerais intégrer une unité religieuse comme Netsah Yehuda ; ça serait le top pour la prière le matin!

Justement, la préparation à l’armée Béréshit, c’est du sérieux ?  Prêt à affronter ce nouveau défi ?

La prepa à l’armée c’est exactement ce qu’il me fallait ! J’avais besoin d’un challenge quotidien et c’est ce que Béréshit m’a offert. Cela m’a personnellement renforcé. Je viens de m’engager et je me sens prêt  à affronter le service militaire israélien. Et ça, je le dois à la préparation de Bereshit.

Bref, Béréshit, une expérience que tu recommanderais ?

A 200%! Les mecs et les filles, venez à Béréshit ! Vous allez juste passer un moment unique dans votre vie et probablement faire de très belles rencontres 😉

Nathaliel Benfredj
Massa Béréshit 2016 / 2017

Des questions sur Béréshit ? Envie de démarrer une nouvelle vie en Israël ? Contactez nous !

publicité-alyah

Votre commentaire

Pin It on Pinterest

Share This
Inscrivez vous à la Newsletter
Inscrivez vous à la Newsletter Alyah.fr et tenez vous au courant de l'actu de l'alyah
Votre inscription à bien été enregistrée.
Respect de la vie privée
Don't miss out. Subscribe today.
×
×
// Tracke les liens sortants