Israël dans le monde 

Coopération Togo/Israel dans le domaine de l’élevage Laitier : le Parc bovin de SEVAGAN – Israel au XXIème siècle

banniere-tnt-web-boosting

Israel a acquis une expérience extrêmement riche dans le domaine de l’élevage des vaches laitières et de façon spécifique dans des zones semi-arides (Vallée du Jourdain) ou arides (Arava).

Le Projet de coopération dans ce domaine a été conçu dans le but de rentabiliser le cheptel bovin de l’Association des Eleveurs Bovins de Sévagan (ASEB).Il consiste à améliorer l’état des bœufs porter la production laitière des vaches à 10,000 litres /an, transformer le lait en plusieurs produits nécessaires à la santé et rentabiliser le fumier produit par les bœufs par une méthanisation. Ce projet s’inscrit dans le cadre des activités de la C.A.I.D. du Togo (Cellule d’Appui aux Initiatives de

Développement qui souhaite améliorer/ moderniser le bétail de certains éleveurs nationaux afin de doter le Togo de toutes sortes de produits laitiers. Ce projet bénéficiera de l’expertise de la société israélienne AFIMILK. http://www.republicoftogo.com/Toutes-les-rubriques/Economie/Production-laitiere-expertise-israeliennehttp://www.afimilk.com/-http://togobreakingnews.com/tag/sevagan/feed.htmlhttp://togobreakingnews.com/nouvelles/economie/le-togo-bientot-producteur-de-lait-avec-l-exploitation-du-parc-bovin-de-sevagan.html

1469075745557d8ba1269326.25018634.jpg

La Cellule d’Appui aux Initiatives de Développement

http://www.resacoop.org/projet-de-developpement-integre-pour-l-autopromotion

Il s’agit d’une organisation togolaise qui intervient dans la zone subsaharienne du Togo (5 régions) au niveau de l’Agriculture, de la pêche, de la formation des adultes et de la Santé. Son objectif est de – promouvoir le développement humain durable par l’information, la sensibilisation et la formation des acteurs et de créer, dans un milieu, un processus de responsabilisation des acteurs-bénéficiaires du développement.

Le projet

La phase préliminaire prévoit d’avoir un parc de 922 bovins dont 369 vaches et 189 génisses. Le rendement envisagé au départ est de 10.000 litres de lait par jour qui seront transformés sur place et destinés à la consommation locale.

Afimilk, société israélienne est présent au Kenya et en Afrique du Sud, apportera son savoir-faire en matière d’alimentation de suivi sanitaire, de traite et d’exploitation industrielle de la production laitière (http://www.afimilk.com/).

2005624862557d8be6a67f78.07001944.jpg

Afimilk, fondée en 1977, est devenue un leader dans le développement, la production et la commercialisation de systèmes électroniques pour l’optimisation de la gestion des fermes laitières. Afimilk travaille dans cinquante produits dans le monde. Ci-joint vidéo se rapportant à un de ses projets en Chine.

Les effets induits

Avec cette quantité importante de lait produite (10,000 l/jour), il sera fabriqué sur le sol togolais à travers une usine de transformation une grande variété de produits laitiers.

Le fumier de la ferme sera traité dans des installations de biodégradation anaérobique contrôlée (méthaniseurs) pour produire du biogaz (forme d’énergie durable) qui pourrait être utilisée dans la ferme pour produire de l’électricité.

Ezra Charles Banoun

publicité-alyah

Votre commentaire

Pin It on Pinterest

Share This
Inscrivez vous à la Newsletter
Inscrivez vous à la Newsletter Alyah.fr et tenez vous au courant de l'actu de l'alyah
Votre inscription à bien été enregistrée.
Respect de la vie privée
Don't miss out. Subscribe today.
×
×
// Tracke les liens sortants