Alyah en Pratique

Le panier d’intégration en Israël: Sal Klita

écrit par Myriam Radowski
banniere-tnt-web-boosting

A l’inverse de la majorité des pays au monde et peut être même de tous, Israël cherche à faciliter l’intégration des nouveaux immigrants. Ainsi, quand vous viendrez en Israël, vous pourrez avoir le droit à un Oulpan (formation intensive à l’hébreu), à des formations subventionnées, une aide au logement et à la recherche d’emploi, à des exemptions fiscales… et à un panier d’intégration ou Sal Klita.

Le Sal Klita : pour vos 6 premiers mois en Israël

Alors, le panier d’intégration, c’est quoi au juste? Tout simplement de l’argent, de quoi vous aider à survivre pendant les six premiers mois. Et presque tout le monde y a droit. Pour cela, il suffit d’être Olé Hadash et de ne pas avoir passé plus de 18 mois en Israël dans les trois ans avant d’avoir demandé à faire l’Alyah (et pas plus de 36 mois sur les 7 années précédent l’Alyah)

Pour déterminer la somme à laquelle vous aurez droit, il vous suffit de choisir le tableau correspondant à votre situation (à plus de 5 ans de la retraite, moins de 5 ans ou déjà à la retraite) et de sommer les montants correspondants à votre situation patrimoniale avec ceux auxquels vos enfants à charges vous ouvrent le droit.

TOUS LES MONTANTS SONT EN N.I.S. (valable pour l’année 2014)

Sal Klita 1

Sal Klita 2

Sal Klita 3

Attention, l’âge de la retraite varie de 62 à 67 ans en Israël, en fonction de l’année de votre naissance.

En outre, sachez que vos enfants vous ouvrirons le droit à des versements d’allocation familiales tous les mois, à peu près 140 N.I.S pour un nourrisson. C’est certe moins qu’en France, pas loin de 5 fois moins, mais c’est automatique, vous n’aurez aucune démarches à faire pour les recevoir. Donc c’est plutôt une bonne surprise!

Autrement, la seule grosse contrainte c’est d’ouvrir rapidement un compte en banque en arrivant et d’aller au Misrad Klita avec un papier tamponné par votre banque. Il peut arriver que la misrad klita vous oublie la première fois, donc n’hésitez pas à passer un coup de fil, si y’a du retard, mais après ça roule donc ne vous en faites pas.

Attention à l’argent de poche facile 

Maintenant, il faut vraiment garder à l’esprit que c’est de l’argent de poche. Et que ça ne permet pas de vivre, mais plutôt de subsister pendant quelques six mois, en théorie le temps de l’oulpan.

Mais, on vous prévient tout de suite, souvent, vous ne pourrez pas commencer l’oulpan immédiatement, donc vous devez avoir un petit pécule avec vous ou bien être en mesure de trouver un emploi (petit boulot) relativement rapidement. Sinon, vous allez vite vous retrouver sans rien. Et oui Israël, c’est un pays où la vie est relativement chère et surtout où on est très vite tenté par les sorties, restaurants et autres trappes à liquidités… 😉

Combien de « Olim » connaissez-vous qui ont profité du Sal Klita pour se faire des vacances/Oulpan de quelques mois et retourner sans le sous dans leur pays d’origine?

Alors, faites attention et beatzlaha!

publicité-alyah

Votre commentaire

Pin It on Pinterest

Share This
Inscrivez vous à la Newsletter
Inscrivez vous à la Newsletter Alyah.fr et tenez vous au courant de l'actu de l'alyah
Votre inscription à bien été enregistrée.
Respect de la vie privée
Don't miss out. Subscribe today.
×
×
// Tracke les liens sortants