Culture

Pourquoi il faut absolument voir les 2 pièces de Théâtre de Marc Chaouat en Israël

Al
écrit par al
publicité-alyah

Il y a deux manières de passionner la foule au théâtre: par le grand et par le vrai. Le grand prend les masses, le vrai saisit l’individu“. Exalter la grandeur de l’âme humaine et rétablir la vérité des valeurs juives sur une scène de théâtre, telle sont les nobles missions que Marc Chaouat s’est assignées, il y plus de 20 ans en reprenant le théâtre Pierre Tabard.

Après avoir monté des centaines de pièces dans son théâtre Montpelliérain, Marc Chaouat a relevé le défi de venir exercer son art du Théâtre en Israël. Alors que d’autres prennent le temps d’appréhender la réalité israélienne avant de se lancer, lui s’est plongé « dès la descente du bateau » dans  cette aventure incroyable. Il nous explique, dans une interview exclusive, ce que ses deux 1eres pièces de Théâtre en Israël : « Oui » et « Moi, Alfred Dreyfus » peuvent apporter au public israélien francophone.

Vos 2 premières pièces de Théâtre en Israël : qu’ont-elles de spécial ?

Marc Chaouat : La première « Oui » de Gabriel Arout est une pièce de théâtre sur la tolérance qui correspond bien à la période de Hanoucca

Par une expérimentation étrange, des bourreaux nazis enferment dans une même cellule un Juif et ancien SA avec un couteau entre les deux. Alors que tout les sépare, ils vont se découvrir au fur et à mesure de leur captivité.  L’un est un juif  originaire de Pologne dont le père est tailleur.  L’autre, allemand, a vécu une intense histoire d’amour dans yeux d’une juive.

Cette pièce, qu’on peut qualifier de Huis clos sartrien véhicule beaucoup d’émotion, une dramaturgie à la fois forte et subtile. Les 2 sont enfermés ; ils n’ont pas d’autre choix que celui de se parler.

L’action de la 2e pièce : « Moi, Alfred Dreyfus » se déroule lorsque Dreyfus est en captivité sur l’île du diable.

Une pièce passionnante retraçant le destin d’un homme de valeurs – juives notamment – qui s’est battu contre l’antisémitisme et l’injustice et qui a finalement triomphé du complot orchestré par des hauts responsables de l’état français. Une pièce philosophique et historique, à la limite du roman policier.

Pourquoi monter ces pièces de Théâtre en Israël vous tenait à cœur ?

Marc Chaouat : Parce que le Travail de mémoire me semble primordial qu’on soit en France ou en Israël.

En France, pendant plus de vingt ans, j’ai souvent collaboré avec la LICRA, les associations de défense des droits de l’homme. Plus d’une fois, nous sommes partis à la rencontre des jeunes français de tous horizons avec des pièces qui forçaient la réflexion, qui offraient un support vivant pour engager le dialogue. Nous souhaitons transmettre le message que les juifs ont des valeurs fortes et que ces valeurs sont universelles.

Nous venons de faire notre Alyah, avec mon épouse, il y a de cela quelques semaines.  Nous sommes des « Olim » vraiment « Hadachim » qui souhaitent continuer de faire ce métier qu’ils aiment en Israël, avec des juifs qui aiment le théâtre et les arts.

En bref, pourquoi venir voir ces 2 pièces de Théâtre ?

Marc Chaouat : 

  • « Oui »: un hymne à l’amour, à la tolérance et la fraternité
  • « Moi, Alfred Dreyfus » : Un homme avec des valeurs qui s’est battu pour prouver son innocence, pour rétablir son nom dans l’histoire,

Au-delà du message philosophique et historique, nous avons monté ces deux pièces avec des acteurs professionnels qui viennent de France, qui manifestent un grand amour pour Israël

C’est une première à plus d’un titre : la plupart des comédiens et des membres de l’équipe ne sont jamais venus ici. Nous allons les héberger, chez nous, en toute simplicité, et les accompagner au mieux dans cette grande découverte.

Nous voulons leur montrer que ce pays les accueille chaleureusement

Venez nous encourager pour notre Alyah !

Information et Réservations :

Oui :
Le 10 Décembre à Tel Aviv
Le 11 Décembre à Jérusalem 
Le 12 Décembre à Netanya
Le 13 Décembre à Ashdod

Moi, Alfred Dreyfus 

Le 17 Décembre à Tel Aviv 
Le 18 Décembre à Jérusalem

publicité-alyah

Votre commentaire

Inscrivez vous à la Newsletter
Inscrivez vous à la Newsletter Alyah.fr et tenez vous au courant de l'actu de l'alyah
Votre inscription à bien été enregistrée.
Respect de la vie privée
Don't miss out. Subscribe today.
×
×
16 Partages
Partagez16
Tweetez
+1