après alyah

Rachou demandée il y a 6 années

http://johannabou.centerblog.net/5223807-L-apres-alyah Mon Dieu!!! Je suis consternée non pas par cet article qui date de 2008 tout de même, mais par les commentaires qu'il a engendré.
Quelle tristesse, étant partie à l'âge de 18 ans en israel, et seule sans aucune famille je me sens apte à apporter quelques informations réelles et manquantes.
Tout d'abord j'ai fait ma alyah en 2006 et je suis rentrée en France en 2010, soit quatre années en Israel, et je peux vous dire que ça n'a pas été facile une seule seconde, mais quel bonheur, quel pays, quel goût à la vie!
J'ai fais mon service militaire que j'ai arrêtais pour un service civile; bien plus intéressant et qui donne des débouchées, j'ai ensuite fais mes études d'architecture. J'ai du jonglais avec un loyer, des travaux et maquettes à rendre, tout en cumulant 3 jobs étudiant, bref tout été difficile mais contrairement à l'article, les israéliens m'ont donné la main, ils ont été extraordinaires, plein de générosité et surtout d'admiration, s'en été parfois gênant.
Les israeliens sont durs, mais car la vie en israel les a endurcis, au fond ils ont le plus gros et beau coeur que je n'ai jamais vu, quelle solidarité!!!
Toujours là avec le sourire, prêts à aider leur prochain, je ne fais pas leur apologie mais le côté ronchon, mauvaise humeur, je me refuse à stigmatiser. On ne va pas parler de la tronche des français dans le métro et ler sale humeur h24.
Dommage que ces familles ne se soient pas bien intégrer, mais le VRAI danger de l'alyah et le fait que les français sont malheureusement trop sectaire, ils ne parlent ni hébreu, ni ne se mélangent aux autres.Ben oui!!! Ca fait des dégâts et dommage pour eux.
Israel est notre terre d'accueil
Une alyah est extrêmement difficile, il faut très bien la préparer , surtout s'intégrer et se mélanger à ce peuple qui est notre peuple.

2 Réponses
Maxence Taieb répondue il y a 6 années

Suis d'accord sur le principe, mais c'est pas forcément simple pour tout le monde. Quand tu es jeune et célibataire, c'est toujours plus simple que quand tu débarques à un âge avancé ou avec une famille.

On a juste pas les mêmes besoins médicaux et financiers. Il ne faut pas oublier que certains, n'ont pas le loisir de prendre les 6 mois d'oulpan et sont obligés de plonger dans l'univers professionnel tout de suite.

Alors quand c'est dans une boite francophone ou anglophone, on rentre vite dans un engrenage… mais c'est comme ça! On ne choisis pas tous ses opportunités dans la vie!

En plus, quand on est plus âgé, c'est encore plus difficile d'apprendre une langue. Je ne pense pas que les difficultés d'intégration des français (mais c'est vrai pour les américains aussi) soient forcément liées au sectarisme. Dans ce cas, je ne pense pas qu'il soit injustifié de se faire accompagné. Parce qu'au final, ce qui compte c'est que les Juifs puissent se sentir chez eux en Israël, quelles que soient leur origine. Qu'importe si ça met 5 ans, 10 ans ou même 30!

Adam Elbaz répondue il y a 6 années

Ouai mais t'as l'air jolie, ça aide pour s'integrer…

Inscrivez vous à la Newsletter
Inscrivez vous à la Newsletter Alyah.fr et tenez vous au courant de l'actu de l'alyah
Votre inscription à bien été enregistrée.
Respect de la vie privée
Don't miss out. Subscribe today.
×
×
Partagez
Tweetez
+1
Partagez
0 Partages