Tourisme en Israël 

Yom Yerushalaim, une réunification bien plus que démographique

écrit par Mendel
banniere-tnt-web-boosting

La libération de Yerushalaim est un jour de grande fête en Israël. En effet, dès la veille au soir, de nombreuses manifestations de joie dans tout Jérusalem sont visibles.

Que ce soit à la Yeshiva de Merkaz Arav avec l’intervention du 1er ministre Binyamin Netanyahou, au Gan Saker pour le Yom Astudent de l’université de Jérusalem ou encore au Kotel pour, cette année, une visite de la ville de Jérusalem avec le député Naftali Benett, toute la ville est en fête.

Jérusalem, réunifiée en 1967

Nous fêtons en ce jour la réunification de Jérusalem, ville sainte du peuple juif, construite il y a plus de 3000 ans par le roi David.

De 1948 à 1967, nous ne pouvions nous balader librement dans les rues de Jérusalem, le Kotel et beaucoup d’autres endroits nous étaient interdits. Mais en 1967, durant la guerre des 6 jours, Israël reprit le Kotel, la vieille ville de Jérusalem et depuis nous pouvons nous rendre dans ces endroits et tout simplement y vivre une vie juive épanouie.

Certes, ceci est bien beau, mais nous aurions tort de penser que cette réunification est seulement démographique.

Si on prend Yom Aatsmaout, nous remarquons que tout Israël n’est pas forcement en fête, certains pensant que c’est une journée politique et surement pas religieuse.

Yom Yerushalaim, la fête de l’unité du peuple juif

Concernant Yom Yerushalaim, on voit dans la rue aussi bien des juifs religieux, orthodoxes et laïques. Bien plus que la réunification de Jérusalem, nous fêtons également l’unité du peuple juif.

En ce jour, nous dansons mains dans la main avec la personne la plus proche, quelque soit son origine ou son degré de religion tout comme nos héros se sont battus ensemble sans se préoccuper des apparences les uns des autres.

Guerre des 6 jours

En libérant le Kotel en 1967, nos parachutistes ont fait bien plus que d’agrandir le territoire  d’Israël, lui donner à nouveau possession du lieu central de son patrimoine religieux ou encore protéger sa population. Ils nous ont livré un modèle d’unité du peuple juif, et nous avons le devoir et l’obligation de faire perdurer cette unité au delà de Yom Yerushalaim.

Bonne chance à nous tous, au Am Israel qui revient doucement mais surement des 4 coins du monde à la maison et Hag Sameah!

publicité-alyah

Votre commentaire

Pin It on Pinterest

Share This
Inscrivez vous à la Newsletter
Inscrivez vous à la Newsletter Alyah.fr et tenez vous au courant de l'actu de l'alyah
Votre inscription à bien été enregistrée.
Respect de la vie privée
Don't miss out. Subscribe today.
×
×
// Tracke les liens sortants