Travailler en Israël

1er Yom Kippour en Israel pour Clara Orlik, 25 ans, participante au programme Masa STAGERIM

écrit par Hanna Havaya
BANNER-don

Yom kippour est la seule fête que l’on a toujours célébrée dans ma famille, avec le temps d’autres fêtes s’y sont ajoutées mais pour moi celle-ci reste la plus importante.

Yom kippour est peut être le seul jour où je me suis toujours sentie très différente du peuple français, pour nous c’est un jour où tout s’arrête, même le temps n’a plus la même dimension.

N’étant pas très pratiquante j’ai pour habitude de me promener dans Paris avec ma sœur et d’aller un petit peu à la synagogue. C’est un sentiment de solitude étrange de marcher dans Paris, de voir tous ces gens qui vont au travail, en sortent, prennent le métro… continue leur vie en ignorant que la notre est entre parenthèses pour 25 heures.

Pour la première fois, j’étais en Israël pour yom kippour et pour la première fois je me suis sentie à ma place.

Toutes les questions qui nous tiennent à coeur à nous juifs français à savoir, « est-ce que tu jeûnes ? », « est-ce que tu utilises l’électricité », « est-ce que tu vas à la synagogue », tout cela n’a plus d’importance car ici la vie s’arrête pour tous.

Yom Kippour à Tel Aviv

Tel aviv est loin d’être une ville religieuse et pourtant tout le monde respecte yom kippour à sa façon.

La ville est alors plongée dans un calme suprenant, les gens se promènent à pieds ou en vélo, jouent aux cartes sur des grands draps étendus dans la rue.

Personne ne prend sa voiture le jour de kippour. C’est devenu la journée du vélo, les ventes de vélo augmentent les semaines précédents la fête !

Avec des amis nous sommes allés sur hayarkon (l’autoroute), on s’est assis en cercle au milieu de la route et nous avons fait le bilan de notre année en donnant pour chaque mois un événement marquant de notre vie.

Je suis aujourd’hui persuadée qu’il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises manières de fêter yom kippour, l’essentiel est de trouver celle qui nous convient et pour ma part, je pense l’avoir trouvée ici en Israël !

Clara Orlik
Stagerim Tel Aviv 2013

publicité-alyah

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Inscrivez vous à la Newsletter
Inscrivez vous à la Newsletter Alyah.fr et tenez vous au courant de l'actu de l'alyah
Votre inscription à bien été enregistrée.
Respect de la vie privée
Don't miss out. Subscribe today.
×
×
Partagez
Tweetez
+1
Partagez
0 Partages
/* ]]> */