Interviews bilan d’Alyah 

12 ans après son Alyah, Aaron raconte comment il est devenu CFO d’une société israélienne d’imagerie médicale – Alyah familiale à 34 ans d’un couple avec 3 enfants en bas âge dans le cadre d’une alyah de groupe

BANNER-don

Ce témoignage concerne l’alyah d’un couple avec 3 enfants en bas âge arrives en Israël il y a 12 ans dans le cadre d’une alyah de groupe (2). Depuis la famille s’est élargie à un quatrième enfant Tzabar (3) et Aaron est devenu Directeur Financier d’une Société spécialisée dans les techniques de l’imagerie médicale(4).

Ezra(5):Merci cher Aaron d’avoir accepté de répondre à nos questions et de partager avec nous ton chemin en Israël, afin que d’autres familles de France suivent ton exemple et nous rejoignent en Israël. Pourrais –tu tout d’abord te présenter?

Alyah Familiale 2

Aaron: J’ai 46. Ans. Je suis marié. Nous avons 4 enfants (18 ans, 15 ans, 14 ans et 9 ans). Nous résidions en France à Vincennes; j’étais un Directeur Financier et mon épouse avait une responsabilité commerciale.

 

Ezra: raconte–nous votre Alyah

Aaron: Nous sommes montés en Israël en juillet 2003 avec nos 3 enfants dans le cadre de l’alyah de groupe. Nous avons pu franchir ce pas grâce à la rencontre de notre « Moshe Rabénou »(6), Shalom Wach, de son épouse Liat et de toute l’infrastructure de l’association « Alyah de Groupe ».

Ezra: Ou avez-vous débarqué?

Aaron: Notre première année d’intégration (oulpan..) s’est déroulée dans le merveilleux Yichouv»(7) d’Ofra»(8), dans la région de Binyamin (9),. Ce passage dans un Yichouv nous a permis de passer une première année d’alyah en douceur, de nous renforcer spirituellement et idéologiquement, et surtout de profiter de la synergie fabuleuse du groupe, un groupe dont les familles deviennent notre propre famille. Le concept est fantastique et fortement conseillé pour les familles.

Ezra: Ou avez-vous choisi de résider en Israël?

Aaron: Après la première année nous avons déménagé pour nous installer à Ra’ananna(10), ville dans laquelle nous résidons depuis 2004, et qui correspond, dans le centre d’Israël, à notre profil (tendance religieuse sioniste(11)).

Ezra: Comment s’est passée l’intégration scolaire des enfants ?

Aaron: Nous sommes arrivés en Israël avec 3 enfants en bas âge, 7, 4 et 3 ans, et un 4eme est né sur place. Les enfants ont effectués leur scolarité en milieu religieux, l’ainé après une Yéshiva tikhonit(12) et l’obtention de son bac vient d’être incorporé à l’armée, mes filles étudient dans une oulpena(13) à Herzliyya (14) et le dernier est dans une école datie(15) de Ra’ananna.

Ezra: Est-ce que le reste de la famille vous a suivi?

Aaron: En l’espace de 2 ans toute notre famille, des 2 côtés, est montée en Israël, parents, frères et sœurs, oncles tantes et cousines. Tous vivent entre Ra’ananna, Tel Aviv, Modi’in et Har Homa à Yéroushalaim (Jérusalem).

Ezra: Comment s’est effectuée ton intégration professionnelle?

Aaron: Titulaire d’une maîtrise de Gestion de l’Université Paris Dauphine, et expert-comptable, j’ai eu le mérite de garder ma place de contrôleur financier international d’un groupe américain dans le high Tech, et de travailler à partir de la filiale israélienne, ce qui a évidemment, grandement facilité notre alya.

Ezra: et maintenant?

Aaron: Je travaille actuellement en tant que CFO d’une société israélienne basée dans la zone High Tech de Yoknéam(16) (Nord d’Israël), société spécialisée dans l’imagerie médicale. Nous avons été rachetés il y a 4 ans par le groupe Thalès(17). En parallèle de mon travail, je suis des cours du soir pour obtenir l’équivalence de CPA israélien (Roé Heshbon /expert -comptable).

Ezra: et ton épouse?

Aaron: Mon épouse Karen, après des études d’architecture en France, s’est installée avec succès en tant qu’architecte d’intérieur avec un statut d’indépendante en Israël.

Ezra: cher Aaron tu es connu pour avoir été un des trois membres de l’équipe qui a lancé avec un énorme succès le réseau des olim francophones (le réseau ICB http://www.israelvalley.com/news/2015/03/27/46142/reseau-icb-pionner-du-networking-francophone-en-israel) . Raconte –nous comment cela s’est passé?

Aaron: En 2006, je me rendais compte qu’il n’existait pas de réel Networking francophone en Israël. Nous nous retrouvions en face d’une alyah de qualité, éduquée, diplômée, avec de belles expériences professionnelles réalisées en France Il fallait tirer parti de ce potentiel afin de développer l’entraide « professionnelle » entre les francophones. De là est née l’idée de l’Israël Business Club (ICB) (18).

Ezra: quel était votre but?

Aaron: Forts de 700 membres, géré avec mes amis Philip Lumbroso et Ary Tebeka, notre but est de développer le relationnel d’affaires entre francophone, transmettre les CV, et offres d’emploi, profiter des connaissances professionnelles de tout à chacun afin de créer une synergie positive entre les membres.

Ezra : Comment avez-vous fait?

Aaron: Nous organisions les premières années des soirées et p’tit Déj « Business Speed Dating » aujourd’hui le réseau fonctionne de manière plus informelle par email.

Ezra: Veux-tu donner quelques conseils aux candidats à la ‘Aliya

Aaron: voici l’essentiel:

  • NUMBER ONE : l’Hébreu, l’hébreu, l’hébreu … commencez dès la France de manière à intégrer une classe d’un niveau plus élevé lors de votre arrivée en Israël. C’est essentiel.
  • Ne faites plus de comparaison avec la France, vous changez de vie, préparez-vous à une renaissance identitaire, spirituelle …. Rappelez-vous qu’il est plus facile de quitter la galouth que de faire sortir la galouth de soi 🙂
  • Informez-vous dès la France des possibilités d’emploi sur place, des secteurs et profils demandés. Soyez prêts à vous former sur place. C’est une des clés de la réussite, le Misrad Ha Klita (ministère de l’intégration) propose nombre de formations financées en grande partie par ce même ministère. Renseignez-vous
  • Ciblez votre lieu de vie selon votre profil. Concentrez-vous sur l’éducation des enfants. C’est vrai ils sont beaucoup plus libres en Israel d’où la nécessité de contrôler et de structurer leurs fréquentations. Pour cela rien de mieux que les mouvements de jeunesse, une école de la vie (Bné Akiva, Tsofim…)
  • Et enfin, l’alyah c’est comme un mariage, un mariage avec la Terre d’ Israël basé sur l’effort constant, l’amour la reconnaissance. Souriez à Israël et Israël vous sourit.

Ezra: A toi de conclure

Aaron: Pour conclure nous remercions chaque minute l’Eternel de nous avoir octroyé le mérite de vivre cette incroyable aventure qu’est Eretz Israël, de vivre en adéquation totale avec notre identité, et de voir nos enfants s’y épanouir et contribuer a la construction du pays et a sa défense.

Nous réalisons chaque jour ce Zkhout (mérite) de participer activement au retour du Peuple Juif sur sa Terre.

Ezra : Mille Mercis cher Aaron. Bravo pour cette très belle Aliya réussie!


NOTICE EXPLICATIVE

Remarque générale: il s’agit du dix- neuvième témoignage d’olé/ola de France publié dans ce site (rubrique :https://www.alyah.fr/category/8/Ezra+Charles+BANOUN).

CFO(1): Chief Financial Officer: désignation d’origine américaine du poste de Directeur Financier, utilisée couramment en Israël (http://en.wikipedia.org/wiki/Chief_financial_officer)

Alyah de groupe (2): L’alya de groupe, c’est une équipe qui suit les olim à tous les niveaux: éducation, orientation professionnelle, intégration, soutien psychologiqueTout est mûrement pensé pour que l’alya se passe le plus sereinement possible et pour éviter les écueils. La communauté d’accueil est choisie avec soin. Éducation: dès l’arrivée dans la communauté d’accueil, les enfants sont pris en charge par les écoles de la localité ou de la ville. L’orientation professionnelle: alors que le groupe est encore en train de se former en France, en parallèle, en Israël, une commission est chargée de trouver pour chaque Olé un contact lié à sa branche professionnelle et qui serait susceptible de l’aider, le moment voulu, à trouver un travail ou tout au moins à faire les premières démarches dans ce sens. L’intégration: une bonne intégration en Israël passe par l’acquisition de l’hébreu. En choisissant l’alya de groupe, vous aurez droit à 200 heures d’oulpan supplémentaires et des aides en cas de difficultés scolaires. Le soutien psychologique et spirituel: l’alya étant parfois synonyme de difficultés tant sur le plan éducatif que psychologique et spirituel, l’équipe d’ADG est également là pour conseiller, soutenir et renforce (http://www.alyadegroupe.com/qui-sommes-nous/)

…enfant Tzabar (3) : enfant juif né en Israël. Le Tzabar en hebreu désigne le fruit du cactus dont l’écorce est pleine d’épines et l’intérieur tendre et doux.

146026662955349ff6614506.25201145.jpg

A noter que la Ferme ORLY dans le Néguev a développé une espèce sans épines qu’elle exporte dans plusieurs pays.

15724767125534a015807428.02622509.jpg

…l‘imagerie médicale(4): L’imagerie médicale regroupe les moyens d’acquisition et de restitution d’images du corps humain à partir de différents phénomènes physiques tels que l’absorption des rayons X, la résonance magnétique nucléaire, la réflexion d’ondes ultrasons ou la radioactivité auxquels on associe parfois les techniques d’imagerie optique comme l’endoscopie. Apparues, pour les plus anciennes, au tournant du XXe siècle, ces technologies ont révolutionné la médecine grâce au progrès de l’informatique en permettant de visualiser indirectement l’anatomie, la physiologie ou le métabolisme du corps humain. Développées comme outil diagnostique, elles sont aussi largement utilisées dans la recherche biomédicale pour mieux comprendre le fonctionnement de l’organisme. Elles trouvent aussi des applications de plus en plus nombreuses dans différents domaines tels que la sécurité ou l’archéologie. Cette technologie est extrêmement développée en Israël.

9857045055534a03999cf57.85646558.jpg

Ezra(5):Ingénieur (Mines de Paris), expert en Traitement des Eaux, Alyah familiale (avec épouse et 3 enfants) en 1979 https://www.alyah.fr/category/8/Ezra+Charles+BANOUNhttps://www.alyah.fr/article/221/Alyah+Familiale+%3A+T%C3%A9moignage+de+Sabrina#sthash.3M7ipo7C.dpuf

…notre « Moshe Rabénou »(6) :notreMoise Notre Educateur” : Aaron compare le rôle du chef de la Alyah de Groupe a celui de Moise qui a conduit la sortie d’Egypte des Hébreux jusqu’à la Terre d’Israël. La ‘Alyah aujourd’hui est comparée a la sortie d’Egypte et l’arrivée en Israël.

Yichouv(7) : le terme hébraïque “yichouv” désigne toute collectivité locale juive créée en Israël.

“Ofra“(8), yichouv situé au Sud de la Samarie de 3200 habitants.

14391561425534a0668ffc46.73872903.jpg

…dans la région de Binyamin (9): région dont les Yichouvim sont sous la juridiction d’Un Conseil Régional dont le nom se réfère à la Tribu de Benjamin.

Ra’ananna»(10) : ville de 80,000 hab. environ au Nord de Tel Aviv ,recherchée par les olim francophones et anglophones et organisée pour accueillir les nouveaux immigrants Un des centres du High Tech d’Israël. https://www.alyah.fr/article/209/Villes+d%27Israel+organis%C3%A9es+pour+accueillir+des+olim+de)17603100995534a0bdad3295.44125277.jpg

..tendance religieuse sioniste(11), en Israël les religieux peuvent choisir entre des tendances sionistes et des tendances “ultra-orthodoxes” qui s’organisent en dehors de la vie courante du pays, et dont certaines sont même antisionistes; Le gouvernement investit des efforts importants pour que les jeunes “ultra-orthodoxes” fassent le service militaire et s’intègrent au monde du travail.

… Yeshiva tikhonit(12) : école secondaire religieuse sioniste;

Oulpena(13): école primaire religieuse sioniste

……Herzliyya (14) : ville adjacente à Ra’anana, un des centres importants du High Tech, à 10km au Nord de Tel Aviv, 90,000 hab. \

11256149445534a0e13be327.30973586.jpg
……… une école datie
(15) : école religieuse

High Tech de Yokneam(16):Yokneam est un Yichouv de 1400 hab.au Nord d’Israël réputée pour sa Zone Industrielle de High Tech. La politique d’Israël est de conditionner les aides financières aux entreprises développant des procédés & technologies nouvelles à l’installation des chercheurs de Recherche Développement en périphérie soit en Galilee (Yokneam par exemple) et au Néguev (Beer Sheva par exemple).

…groupe Thalès(17): groupe français d’électronique spécialisé dans l’aérospatial, la défense et les technologies de l’information( présent dans 56 pays avec près de 70,000 collaborateurs).Ci-dessous Centre de recherche et développement sur le Campus de l’école polytechnique.13571295615534a0fd9f6100.07686414.jpg

…l’Israël Business Club(18): je recommande à tous les candidats à la ‘Alyah et aux olim de s’inscrire au Réseau ICB et de l’utiliser : c’est super-efficace!


Vous pouvez prendre contact avec Aaron en messagerie privée depuis son profil ICI

publicité-alyah

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Inscrivez vous à la Newsletter
Inscrivez vous à la Newsletter Alyah.fr et tenez vous au courant de l'actu de l'alyah
Votre inscription à bien été enregistrée.
Respect de la vie privée
Don't miss out. Subscribe today.
×
×
Partagez
Tweetez
+1
Partagez
0 Partages
/* ]]> */