Mauvaise pub

Myriam Radowski demandée il y a 7 années

http://www.cclj.be/article/3/3885 J'ai trouvé cet article intéressant. Je suis d'accord avec le fait que de nombreux membres de notre communauté nous font de la mauvaise pub avec un point de vu manichéen.

En revanche, je ne suis pas d'accord sur deux points:

Premièrement le fact checking, l'éthique du journalisme voudrait que ce soit la norme, mais dans les faits, les rédactions sont soumises à une pression énorme pour délivrer des contenus à une vitesse sans cesse accélérée. Difficile, dans ces conditions de faire du bon travail. A mon avis, seul quelques rares journaux, essentiellement américains font du bon fact checking. Le reste, faut pas trop compter dessus (je me souvient encore, il n'y a pas si longtemps de l'AFP qui mettait en légende à une batterie anti-missile Dome de Fer, une formula laissant entendre qu'il s'agissait d'une batterie destinée à pilonner les Gazaouites), bref, il y encore un vrai travail.

Le deuxième point, c'est tout simplement, que si ce ne sont peut être pas les journaux de gauche, pour reprendre l'exemple de l'article, qui sont la cause de l'antisémitisme en occident. Ils offrent tout de même, à posteriori, une légitimation pour les extrémistes qui peuvent ainsi s'abriter sous le manteau d'une bien pensance des plus simpliste.

En résumé, les médias ne mentent pas, mais ont une lourde responsabilité: "responsables, mais pas coupables"?

1 Réponses
AAllali répondue il y a 7 années

A mon avis, il est réducteur de concevoir “les médias” comme une entité homogène. Les degrés de professionnalisme et de qualité journalistique sont aussi nombreux que le nombre de titres…

Les médias “mainstream” mènent probablement un minimum de travaux de fact checking, même si l'on a tous en tête des exemples de dérapage. En revanche, ce serait se leurrer de penser que toutes tentatives de mensonge (y compris par omission) ou de manipulation flagrante sont exclues. Que dire des clichés photoshoppés ? Il s'agit bien d'une volonté manifeste.
Je repense également au discours du rédacteur en chef de l'Humanité en clôture de la dernière Fete de l'Huma, qui attribuait la réalisation du film “L'Innocence des Musulmans” à un “extrémiste israélien” sous les applaudissement de la foule lobotomisée, alors qu'il avait été très clairement établi auparavant le contraire.

Enfin, là où je suis d'accord avec la conclusion de Myriam, c'est que les sources d'infos grand public sont souvent les seules à être lus par la plupart des gens, qui ont une connaissance très basique de ce qui se passe au proche-orient (et on ne peut les blâmer pour cela). Il est dont évident que leur opinion est quasi exclusivement dictée par du contenu de qualité discutable et orienté.

Inscrivez vous à la Newsletter
Inscrivez vous à la Newsletter Alyah.fr et tenez vous au courant de l'actu de l'alyah
Votre inscription à bien été enregistrée.
Respect de la vie privée
Don't miss out. Subscribe today.
×
×
Partagez
Tweetez
+1
Partagez
0 Partages
/* ]]> */