Alyah

Mendel demandée il y a 5 années

http://www.lemonde.fr/idees/article/2014/06/24/amis-et-freres-juifs-ne-quittez-pas-la-france-ce-n-est-pas-la-solution_4444118_3232.html Je trouve que Marek Halter écrit bien, qu'il amène ses idées avec brio
Mais je trouve ce contenu tellement plat …
Des références historiques, certes, mais que des références historiques !!
Pas plus d'un demi mot sur le présent ou sur l'avenir du juif en France !!
Rien non plus sur l’état d’Israël !

Il donne notamment deux arguments qui sont sensés être en faveur des juifs que je trouve justement anti-juif

_ il y avait une synagogue a la place de notre dame de paris ! Les français l'ont détruite, ont détruit un grand bâtiment juif pour construire a la place l'un des plus grand et beau monument de la communauté chrétienne ! Je ne suis pas un historien mais je pense qu;ils ont fait ça afin d'enlever des traces du judaïsme ou de prouver au monde que le judaïsme s'est fait supplanter par le christianisme.

_ les juifs sont en France depuis si longtemps ! Ceci n'est pas une garantie qui nous assurera d'y être, en “bonne sante” pendant encore 2000 ans. Les juifs d'Allemagne ou de Pologne y étaient bien aussi la bas et depuis longtemps déjà !

Je vais m’arrêter la car je pourrais répondre sur chacun de ses arguments mais je laisse aux autres personnes la possibilité de se faire leur propre avis que je serai enchanté de lire puis de discuter avec eux

NULL demandée il y a 5 années

http://www.lemonde.fr/idees/article/2014/06/24/amis-et-freres-juifs-ne-quittez-pas-la-france-ce-n-est-pas-la-solution_4444118_3232.html “Même si la France commence pour moi gare de l'Est, un matin de l'hiver 1950, mes ancêtres, j'en ai retrouvé la trace, vivaient à Narbonne en 722. C'est là que, quelques années plus tard, un juif, Yehudai Habibaï ben Natronaï, deviendra roi. Roi reconnu par Charlemagne lui-même.”

Moi, mes ancêtres sont Abraham , Isaac et Jacob. Moi, mes ancêtres sont Moche Aaron et Miryam. Moi mes ancêtres c'est David a meleh roi d’Israël avec pour capitale Jérusalem .
OUI Jérusalem capitale éternelle du peuple juif ,capitale du roi David il a plus de 3000 ans, et aujourd’hui depuis 1948 capitale de l'état d'Israël.

ON ne fuit pas la France, on est reconnaissant pour les bienfaits que l'on a reçu. Mais revenons à nos véritables racines : la terre d’Israël, on ne fuit pas la France , on fait notre alyah!

Ben17 demandée il y a 5 années

http://www.lemonde.fr/idees/article/2014/06/24/amis-et-freres-juifs-ne-quittez-pas-la-france-ce-n-est-pas-la-solution_4444118_3232.html Il est vrai que Marek Halter parle très bien et que certains de ces arguments sont en parti valables.

Cependant, il a faux sur la grande majorité de son raisonnement.

Je pense qu'il faut rappeler que Marek Halter est le prototype même de l'ashkenaze post seconde guerre mondial à qui la France a été une terre de refuge, de bonheur, et d'opportunité après l'enfer de l'occupation nazie. Ce qui rend donc a ses yeux la France comme un pays miracle, soutenu par l'argument que nous y avons une partie de notre histoire remontant il est vrai a plusieurs centaines d'années.

Je pense qu'il ne faut pas tout confondre: certes la France a été une terre d'accueille merveilleuse permettant a nos parents et à nos grands parents avant eux de s'installer, vivre dignement, et surtout vivre leur judaïsme sans honte ou danger. Ceci est un fait.

Maintenant que la situation est tout à fait différente: la France est devenu un pays raciste, antisémite (ou anti-judaïsme comme le dit MH) ou tous les avantages que nous avons eu se sont envolés, consumés, et dissous à cause de l'immigration de masse et d'autres raisons.
Bref, désormais il est devenu dangereux de mettre ces enfants dans une école juive (Toulouse), de sortir avec une kippa dans la rue (Paris il y a peu), d'aller a la synagogue en sécurité (Paris), il sera aussi probablement interdit de faire circoncire ces enfants dans le respect de nos lois et traditions.
En réalité c'est la vie du juif français qui est devenu dangereuse!

Dans de telles conditions d'insécurités, comment voir un futur quel qu'il soit dans “La France beau pays de mon enfance” que décrit MH???? Aucun?

La seul réalité c'est que nous nous sommes perdus depuis plusieurs centaines d'années. Depuis la destruction du second temple les juifs se sont convaincus d'être chez eux dans un pays qui est ni le leurs, ni celui de leurs enfants et qui ne sera jamais le leurs. Certes nous nous y sommes tous trouvés très bien, dans ce pseudo confort de vie, mais nous avons tous oubliés ou était notre réelle terre de refuge, ou plutôt terre de joie. Et c'est la que MH se trompe, et que sont raisonnement devient incorrecte.

C'est pour ça que: Oui nous devons quitter la France! Oui nous devons retrouver notre place! Cette place qui est celle qu’Israël nous offre depuis plus de 2000 ans.

Enfin je voudrais finir par une phrase philosophique mais qui se prête parfaitement a la situation: C'est parce que nous avons un passé que nous aurons un futur.
Et notre passé n'est pas en France, il est, et a toujours été en Israël. Et c'est donc la que se situe notre futur.

Ilan demandée il y a 5 années

http://www.lemonde.fr/idees/article/2014/06/24/amis-et-freres-juifs-ne-quittez-pas-la-france-ce-n-est-pas-la-solution_4444118_3232.html Ce qui m'ennuie dans cette tribune, c'est qu'elle prétend donner la solution à un problème qui n'est même pas posé. Et pour cause, Marek HALTER ne semble voir que la peur/détresse d'une population juive principalement inquiète des derniers développements sécuritaires. Or s'il s'agit bien d'un problème, ce n'est pas LE PROBLEME, dans le sens d'unique problème.

Je pense que l'erreur fondamentale qu'il commet, c'est de ne voir dans la vague d'Alyah que nous connaissons qu'une fuite. Dans cette optique, je comprends qu'il en appelle au courage et à la défense d'institutions qui ont permis à tant d'hommes et de femmes de vivre librement leur judaïsme.

Pour autant, quant on sait l'attachement tout particulier qu'ont les Juifs de France à l'égard d'Israël, on comprend difficilement qu'il ne prenne pas en compte ce facteur dans son analyse. Pour beaucoup ce n'est pas une fuite mais bien une réalisation. Israël, pour beaucoup de Juifs est en ligne de mire, c'est l'endroit où beaucoup se verraient établis sans pour autant avoir le courage de sauter le pas.

Faire son alyah, beaucoup en ont envie, mais peu l'osaient. Nous avons tous entendu des histoires de yeridot, de gens qui se sont cassé les dents en Israël alors pourquoi tout risquer et mettre en péril ce qu'on a patiemment construit tout au long de sa vie. C'est ainsi que pour beaucoup, l'alyah était remise à demain.

Ce qui a changé aujourd'hui, c'est que ce qu'on a mis tant d'années à construire est de toute manière en péril. Que se soit, pour des raisons sécuritaire ou pécuniaires… Dans ces conditions, puisque rester est risqué et partir est risqué, pourquoi ne pas tenter sa chance et enfin réaliser ce grand pari qu'on s'était de toute manière promis de faire.

Je suis conscient que ce que je viens de décrire ne correspond pas à tout le monde, mais un nombre important des nouvelles cohortes d'Olim sont des gens que l'incertitude a délivré de la peur!

Lea B. demandée il y a 6 années

http://www.modia.org/tora/bamidbar/massei-alya.html Une approche de la Alyah que l'ont ne voit pas souvent, mais pourtant essentiel.

Lorsqu'on a pu entendre des témoignages d'Olims au sujet des obstacles qu'ils ont rencontrés.

Savoir ce qui nous attend (c'est à dire tout le peuple juif), C'est mieux s’y préparer!

On peut apprendre ici, beaucoup de choses utiles pour balayer les illusions que peuvent avoir les Olims et ainsi renforcer leur détermination.

Israël, ce n'est pas un bout de terre mais un but en soi, c'est une mission que Dieu nous confie!

Un conseil, retroussons nos manches!

Arik demandée il y a 6 années

http://www.modia.org/infos/israel/alyah.html Je suis d'accord avec le constat de base du thérapeute: les méthodes d'enseignement des langues sont souvent ringardes et ne permettent pas aux élèves de passer la barrière de la timidité. Je suis donc très curieux de savoir ce qu'est la suggestopédie.

Evidement, je ne me fait pas de films, je suis sût que l'auteur prêche pour sa paroisse. Donc, j'aimerai savoir si des gens, ici, avaient essayé la suggestopédie et ce qu'ils en avait pensé.

Quelqu'un?

Inscrivez vous à la Newsletter
Inscrivez vous à la Newsletter Alyah.fr et tenez vous au courant de l'actu de l'alyah
Votre inscription à bien été enregistrée.
Respect de la vie privée
Don't miss out. Subscribe today.
×
×
Partagez
Tweetez
+1
Partagez
0 Partages