Travailler en Israël

Traduction et certification des diplômes

BANNER-don

Quand et pour quels documents la traduction en Hébreu est-elle exigée et la certification notariée indispensable ?

La certification notariée est facturée suivant un barème officiel relativement élevé : il faut éviter de la faire lorsqu’elle n’est pas indispensable.
A priori seuls les diplômes originaux doivent exclusivement être traduits et certifiés par un notaire israélien.
Tout autre document doit seulement être traduit (en anglais ou en hébreu) sans certification notariée.

Quels sont les coûts ? 

La traduction d’un document autre que le diplôme n’exige pas que ce soit un notaire qui l’effectue. Elle peut être faite par n’importe quel traducteur israélien à des prix relativement réduits variant suivant la concurrence.
La traduction & certification des diplômes (exclusivement) doit être effectuée par un notaire israélien. Certains appliquent le tarif officiel de la validation notariée sans ajouter de coût de traduction. D’autres ajoutent des coûts de traduction au barème. Je peux recommander deux avocats-notaires israéliens francophones dévoués à la alyah.

publicité-alyah

1 commentaire

  • Qui sont ces avocats que vous recommandez ? Comment les comtacter ? J’aurais besoin de traduire mon BAC français en hébreu. Merci d’avance.

Votre commentaire

Inscrivez vous à la Newsletter
Inscrivez vous à la Newsletter Alyah.fr et tenez vous au courant de l'actu de l'alyah
Votre inscription à bien été enregistrée.
Respect de la vie privée
Don't miss out. Subscribe today.
×
×
Partagez
Tweetez
+1
Partagez
0 Partages
/* ]]> */