Judaïsme et Torah Système de santé Israélien

L’incroyable histoire du PDG de Pfizer, le Yossef des temps modernes

écrit par Dr Yaakov H
BANNER-don

COVID 19, une sortie de pandémie méssianique ?

Depuis plus d’un an maintenant et encore pour de longs mois, nous assistons à un phénomène mondial, une pandémie qui a bouleversé la vie de milliards d’individus.

Cette pandémie est d’une ampleur et d’une durée exceptionnelle.

Un grand espoir de sortie de cette pandémie nous est donné par le vaccin.

Parmi tous les vaccins qui sont apparus sur le marché, le premier a été celui de PFIZER avec une efficacité annoncée à 95%.

Israël, qui s’est positionné à l’achat rapidement auprès de plusieurs fournisseurs a donc reçu le vaccin Pfizer dont le PDG est Mr BOURLA Albert

Cela se passait fin décembre 2020, bien avant le reste du monde, et nous avons assisté en direct à la vaccination de notre premier ministre Binyamin Netanyiaou.

A cette periode tous les juifs pratiquants de par le monde lisaient et étudiaient la section de la torah VAYGASH ויגש

Mais revenons un peu en arrière

La biographie d’Albert Bourla, PDG des laboratoires PFIZER

Pour cela je voudrais tout d abord revenir sur la biographie d’Albert Bourla PDG des laboratoires PFIZER que je vais résumer ici mais que chacun peut consulter en détail sur internet

Sa carrière a donc commencé chez PFIZER en 1993 en Grèce dans un emploi de directeur technique. Avant d’entamer une progression fulgurante dans les différents départements de la société

On lui donne des postes à responsabilité croissante où chaque fois il se fait remarquer par ses compétences et sa réussite pour finalement être nommé PDG de la Société la 1er janvier 2019

Mais dites moi, ca ne vous rappelle pas un personnage célèbre de la Torah ?

Mais oui bien sûr ! Yossef !

Yossef, une ascension fulgurante jusqu’au sommet de l’Egypte

Yossef quitte la terre de kenaan , à 17 ans, pour se retrouver seul dans la plus grande puissance de l’ époque, L Egypte des pharaons.

Très vite, il va se faire remarquer par son entourage de par ses qualités et sa réussite dans tout ce qu’ il entreprend, ce qui va lui valoir le surnom de « l’homme qui réussit , Ich matslia’h»

En peu de temps, 13 ans environ, il est nommé vice roi d egypte et a gouverné toute l’économie du pays.

Mr Bourla, lui, arrive aux USA en 1995, et est nommé en 2019 PDG d’une des plus grandes sociétés pharmaceutiques du monde

Yossef avait prévu les 7 années d’abondance et les 7 années de famine qui suivraient et les a anticipées

Mr BOURLA a œuvré dès l annonce du virus Covid 19 pour que Pfizer mette toute sa puissance pour l’élaboration d un vaccin dont tout le monde loue aujourd’hui la rapidité de fabrication et son efficacité.

Yossef devait gérer l’Egypte et tous les pays touchés par la famine qui imploraient de recevoir de la nourriture car c était pour eux une question de vie ou de mort.

Mr Bourla doit gérer aujourd’hui la majorité des pays de la planète qui implore de recevoir son vaccin pour enrayer l épidémie qui ravage la population et l économie.

Yossef le Juste, Albert le Manager, destins croisés ?

Nous pouvons voir la grande similitude de parcours de vie entre le Yossef biblique et Mr BOURLA à quelques milliers d’années d intervalle, montrant qu’une histoire aussi exceptionnelle que celle de Yossef peut parfaitement se reproduire encore aujourd’hui.

Mais ce n est pas tout, Mr BOURLA n a pas un nom anodin. Il est issu d’une famille de bijoutiers travaillant les métaux et les pierres précieuses.

Or nous trouvons le mot BOURLA dans la traduction araméenne de la torah, justement a propos d une pierre précieuse.

Bourla est la traduction araméenne (ONKELOS) de la pierre de CHOHAM (Emeraude selon certains commentateurs)

Bourla, le joyau du grand prêtre de la pharmacologie

Dans la torah cette pierre est placée d une part sur les deux épaulières de l‘Ephod, sorte de gilet, que portait le grand prêtre et sur chacune des pierres de choham étaient gravés les noms des 12 tribus, six sur chacune.

D autre part on trouvait aussi la pierre de choham sur le pectoral du grand prêtre qui contenait 12 pierres précieuses, chacune relative à l identité d une tribu.

Or, quelle était la tribu identifiée à la pierre de choham ? La tribu de Yossef !!! Incroyable !  

Celle qui porte sur elle (que ce soit la pierre ou la tribu) l’ensemble du peuple d Israël.

Or voici que Mr Bourla va vendre ses vaccins à tous les pays qui se présentent a sa porte. En position de force il va devoir choisir et privilégier un pays car il veut en retour des données statistiques à grande échelle sur l’activité de son vaccin.

Albert Bourla distribue les vaccins à Israël comme Yossef jadis le grain

Apres analyse serrée des pays candidats au vaccin, il a déclaré : “J ai été convaincu que c’était Israël le pays le mieux placé grâce a la ténacité et la pugnacité de votre premier ministre…”

Nous avons ici une réplique surprenante du récit de la torah si on considère Mr BOURLA dans le rôle de Yossef et le premier ministre Netanyahu dans le rôle de Yehuda, détenteur de la royauté d Israël.

Chose incroyable, c’est la paracha qui a accompagné l’arrivée du vaccin en Israël, la paracha VAYIGASH…

ויגש אליו יהודהYehuda s approcha de lui (Yossef) pour faire un plaidoyer poignant pour récupérer Benyamin de la main de Yossef, pour sauver son père Yaakov d’un chagrin immense…

Mr Netanyahu s approcha de Mr BOURLA c’est a dire ici qu’il lui a téléphoné 30 fois selon ses dire pour le convaincre de fournir le vaccin à Israël en quantité et avant les autres pays pour sauver son peuple .

Et Bibi / Yéhouda Nétanyahou, convainquit Albert / Yossef Burla de sauver son peuple

Voici selon un article du journal ISRAEL HAYOM la raison qui a convaincu Mr BOURLA, alors que l’Estonie était aussi bien placée à ses yeux qu’Israël :

« Nouveaux détails sur la percée qui a conduit aux accords d’achat originaux entre Israël et Pfizer il y a environ trois mois.

Lors des 30 conversations téléphoniques que le Premier ministre Benjamin Netanyahu a eues avec le PDG de Pfizer Albert Burla ,

Ils ont noté qu’Israël dispose d’un système d’information informatisé avec les antécédents médicaux de tous les citoyens depuis 30 ans. Ils ont souligné l’excellent déploiement des HMO (dispensaires) comme ayant la capacité de mener à bien le processus de vaccination rapidement et efficacement, comme cela s’est effectivement produit. Un élément très important était qu’Israël était un petit pays, mais pas trop petit, de sorte qu’il pouvait être une sorte d ‘«État laboratoire» pour le reste du monde.

Les représentants de Pfizer ont répondu que l’Estonie, qui est un petit pays avec un bon déploiement médical et des données informatisées sur les antécédents médicaux de la population, remplit également ces critères

Alors Netanyahu a déclaré à Burla. « Vous avez une population ici qui est originaire de 100 pays différents dans le monde (cela est comparé à l’Estonie où la population est assez homogène – etc.). « En cas de réaction indésirable au vaccin, il y aura des informations médicales détaillées et précises sur le lien, comme il se peut, entre l’origine et les effets du vaccin », 

Des sources bien informées ont déclaré à Israel Hayom que cet argument a convaincu Burla de recommander au conseil d’administration de Pfizer Israël, en tant que pays qui serait vacciné avant le reste du monde. De plus, comme il l’a dit lors d’entretiens publics, Burla a été impressionné par l’intensité avec laquelle Netanyahu a promu l’achat de vaccins,

Ariel Kahana Mis à jour à: 21.04.2021 https://www.israelhayom.co.il/article/872179

Tel Yossef qui a fourni abondamment et en priorité les Hébreux, à leur arrivée en Egypte, ainsi Mr BOURLA a agit envers Israël ;

En fin de compte Israël avait un avantage que n’avait aucun autre pays : la diversité de sa population dans un petit espace du fait du RETOUR DES EXILES de plus de 100 pays.

On peut penser qu’en plus des raisons techniques, cette diversité, qui selon notre tradition est l’oeuvre du messie Fils de YOSSEF (qui ramène les exilés de tous les pays au temps de la délivrance), a dû résonner au tréfonds de l âme de Mr BOURLA, alias Yossef…

De son coté Israël a réussi l’exploit de vacciner très rapidement sa population, un exploit qui fait l’admiration de tous les pays et qui a permis des la mi-avril 2021 d’alléger considérablement les restrictions et le retour à une vie quasi normale.

Israël, cité en exemple, admiré de tous…

Comment ne pas voir « la Main » du Maître du monde dans cet enchaînement inouï des faits ?

Et la suite ? me direz vous …

Quand Yehuda et Yossef sont réunis et vont dans la même direction, c’est précisément le sujet de la Haftara de VAYGASH , extraite du livre des prophètes, issue du livre de yehezkel, 37, 15.

« D. dit au prophete : prend une pièce de bois et écris dessus : Pour Yehuda… et une autre pièce de bois et écris dessus : pour Yossef …

Rapproche les pièces de bois pour n’en former qu’une réunie dans ta main.

Puis dis aux enfants d Israël que je vais les prendre d’entre les nations où ils sont allés….pour les conduire sur leur territoire …. Je les purifierai… ils seront pour moi un peuple et je serai pour eux un D.

Ils y demeureront…pour toujours. Je contracterai avec eux une alliance de paix éternelle je les rendrai grands et je mettrai mon sanctuaire au milieu d’eux pour toujours… »

D. fasse que nous assistions de nos jours à la réalisation complète de cette prophétie qui a déjà commencé en 1948…..

Yaakov H.

publicité-alyah

1 commentaire

Votre commentaire

Inscrivez vous à la Newsletter
Inscrivez vous à la Newsletter Alyah.fr et tenez vous au courant de l'actu de l'alyah
Votre inscription à bien été enregistrée.
Respect de la vie privée
Don't miss out. Subscribe today.
×
×
Partagez
Tweetez
+1
Partagez
0 Partages
/* ]]> */